A toi la parole/Uncategorized

La Plume à la rencontre de Hugues Renson, patron de la fondation EDF

La semaine dernière, l’association Swane était récompensée lors des Trophées des Associations de la fondation EDF. L’occasion pour nos journalistes en herbe de poser quelques questions au directeur de la fondation, Hugues Renson.
hugues renson

© photo Hubert Amiel

C’est quoi une fondation ? (Elodie, 7 ans)
Une fondation est créée quand une entreprise décide d’utiliser un peu de son argent pour réaliser ce qu’on appelle des « actions d’intérêt général ». Cela veut dire des actions qui n’ont pas forcément quelque chose à voir avec ce que fait l’entreprise d’habitude. Par exemple, EDF produit de l’électricité, et notre fondation n’a pas de lien direct avec l’électricité. Le but de notre fondation, c’est d’aider la société à aller mieux : alors on donne de l’argent pour améliorer la santé, pour que plus de gens aient accès à la culture, pour réfléchir à la manière dont on pourrait sauver la planète, pour aider les personnes en difficulté…

Pourquoi vous donnez de l’argent aux associations ? (David, 10 ans)
EDF est une entreprise qui existe depuis 1946, et c’est une entreprise que tout le monde connaît. C’est aussi une entreprise qui permet à tout le monde d’avoir de l’électricité, dans toute la France, partout. On peut donc dire que EDF a une mission d’intérêt général. Or les associations aussi ont une mission d’intérêt général. Alors nous voulons aider les associations qui, elles aussi, agissent partout en France pour aider les autres. Notre souhait, c’est d’être utile ! On est persuadé que parfois, pour résoudre des gros problèmes, il faut se mettre tous ensemble. Par exemple, il y a des associations qui aident les personnes âgées qui sont malades ou qui se sentent seules, alors la fondation EDF les aide en leur donnant de l’argent. Autre exemple : il y a des gens qui font des recherches pour trouver des remèdes à certaines maladies : la fondation EDF soutient ces chercheurs, pour les aider et les encourager… En ce moment, on parle de la crise, on sait que c’est difficile. Et l’Etat ne peut pas tout faire… Alors on participe. Quand tout le monde s’y met, il y a plus de chances pour que ça marche !

C’est quoi qui te plaît le plus dans ton métier ? (Hugues, 13 ans)
Ce qui me plaît le plus, c’est d’avoir le sentiment d’être utile à la société. A la fondation, on essaie de trouver des initiatives qui peuvent aider les gens. On veut leur donner un coup de main. Et c’est ça qui me plaît : de me dire qu’on essaie de changer les choses.

Et toi, si tu avais une association, elle ferait quoi ? (Jasmine, 14 ans)
Je n’ai jamais eu d’association, mais si c’était le cas, il y a deux choses qui me plairaient. La première, ce serait de créer un « think tank ». Un « think Tank », c’est un groupe de personnes qui réfléchissent ensemble pour trouver des solutions pour demain. Ils prennent les problèmes un par un, et ils essaient de les résoudre en ayant de l’imagination. Sinon, j’aimerais bien créer un club de foot pour des enfants, ça me passionnerait !

 

 

Publicités

Une réflexion sur “La Plume à la rencontre de Hugues Renson, patron de la fondation EDF

  1. Pingback: L’association Swane récompensée par la fondation EDF | Le blog de l'Iffres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s