Uncategorized

La musique autour du monde : le singe hurleur

Pendant que nos journalistes en herbe, à Paris et à Nantes, se creusaient les méninges sur un numéro spécial consacré à la musique, Aude Schmuck, en tour du monde et reporter pour Swane, posait son regard sur les pratiques musicales des pays qu’elle traversait. Aujourd’hui, étape en Bolivie…

Un drôle d’instrument dans la gorge…

En se baladant dans les forêts tropicales de Bolivie ou du Brésil, nous avons entendu un étrange hurlement… qu’on a pu identifier ensuite en étant volontaire dans un refuge animalier. C’est celui du singe hurleur dont l’os situé près des cordes vocales est 25 fois plus grand que chez les autres singes et amplifie son cri, la gorge jouant alors le rôle d’une caisse de résonnance.

On peut entendre le cri jusqu’à 3 km ! Ceci lui permet de marquer son territoire et ainsi éviter les conflits avec les autres groupes… on dit que c’est le plus diplomatique des singes. Le dicton comme quoi la musique adoucit les mœurs, semble vrai jusqu’aux animaux !

Le cri du singe hurleur:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s