Uncategorized

Top Rayane, le cuisinier du futur !

Rayane a 18 ans. Malade, il doit se rendre chaque semaine au service Dialyse de l’hôpital Jeanne de Flandre. Mais cela ne l’empêche pas de suivre sa formation de CAP Cuisine, et surtout de faire des projets ! Son objectif : imaginer des recettes pour les malades suivant des régimes spéciaux…

Réveiller ses papilles sur Youtube
D’aussi loin qu’il s’en souvienne, Rayane est un grand gourmand. Pas surprenant, dès lors, que le jeune homme se soit très vite passionné de pâtisserie : « j’ai commencé à faire de la cuisine en regardant des vidéos de Youtubeurs, se souvient-il. « L’Atelier de Roxane » est très bien parce qu’il présente des recettes pas trop compliquées à faire, et en même temps assez sophistiquées. C’est comme ça que j’ai appris à faire le Paris-Brest, par exemple ! Je suis aussi « Fast Food Cuisine », une chaîne Youtube qui propose des recettes rigolotes, comme celle de l’Oreo géant. »

Se former comme il faut, et laisser parler son imagination !
FullSizeRender (27)Après ces premiers pas en cuisine devant son ordinateur, Rayane a décidé de faire de la pâtisserie son métier, et s’est engagé dans un CAP Cuisine : « regarder c’est bien, mais il faut pratiquer! », explique-t-il. Après des spécialités traditionnelles comme la tarte au citron meringuée, le jeune pâtissier s’est laissé tenter par des recettes tout droit sorties de son imagination, qu’il fait tester aux infirmières du service Dialyse où il se rend plusieurs fois par semaine pour se faire soigner : « c’est toujours un plaisir de voir arriver Rayane avec l’une de ses spécialités, confirme Rosetta, qui s’active à son chevet. L’autre jour, il m’a fait goûter un pain aux trois chocolats, il y avait du chocolat blanc, du chocolat au lait et du chocolat noir… C’était très bon ! ». Muriel a elle aussi des bons souvenirs de gourmandises rapportées par Rayane : « il fait des baguettes extraordinaires, et j’ai goûté un pain aux 6 céréales absolument excellent ». Mais le petit bijou de Rayane, c’est le Merveilleux aux pommes : « j’ai imaginé un merveilleux revisité, au cœur duquel on retrouve le feuilleté et la compote du chausson aux pommes ! »

Donner un peu de douceur aux malades
Si Rayane ne manque pas d’imagination, il a aussi une foule de rêves, comme celui de rencontrer son modèle Cyril Lignac, ou d’ouvrir une boulangerie à Dubaï. Mais le projet qui lui tient le plus à cœur, c’est celui d’améliorer le quotidien des personnes malades, parfois obligés suivre des régimes spéciaux et très contraignants : « moi-même, à cause de ma maladie, je dois vraiment éviter le potassium, explique-t-il. Je ne peux donc pas manger de sel, de chocolat, de banane, ou encore de cerises… Quand on est gourmand, c’est très frustrant ! » C’est la raison pour laquelle le jeune homme compte bien faire travailler son imagination pour créer des recettes savoureuses compatibles avec les régimes astreignants des personnes malades : « c’est comme cela que je vais me différencier des autres pâtissiers et faire du bien aux autres, conclut-il des étoiles dans les yeux. J’ai hâte ! » Nous aussi 😉

Cet article a été rédigé avec Rayane dans le cadre de la Semaine de la Presse à l’Ecole organisé par le CLEMI.

Capture d_écran 2018-03-28 à 12.02.47

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s